Forum francophone de l'équithérapie Index du Forum Forum francophone de l'équithérapie
Société Française d'Equithérapie - SFE
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

SFE/ FENTAC

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum francophone de l'équithérapie Index du Forum -> Questions / réponses
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
cocobanana
Membre honoris clausa


Inscrit le: 13 Mar 2011
Messages: 5

MessagePosté le: Dim Mar 13, 2011 20:00    Sujet du message: SFE/ FENTAC Répondre en citant

Bonjour,

En recherchant des informations sur l'équithérapie je suis tombée sur le site de la FENTAC.

J'aimerais suivre une formation mais je ne sais pas vers laquelle je dois me tourner. J'ai l'impression que la FENTAC est plus orientée sur le corporel (il n'y a qu'à voir la liste des professionnels admissibles en formation).

Je me demande si sur le marché du travail cela a une grande différence ou si c'est seulement pour les apports personnels que ce choix est important ?

Quelles sont vraiment les différences entre ces deux formations ? (sans compter le temps et le prix)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
N-
Administrateur


Inscrit le: 07 Fév 2006
Messages: 755
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun Mar 14, 2011 20:30    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir,

En effet, les formations proposées par la Fentac et par la SFE n'impliquent pas de grande différence sur le marché du travail, étant entendu que l'équithérapie et la TAC ne sont pas des activités réglementées et que ces 2 formations sont reconnues par notre branche pour êtres les 2 seules formations françaises sérieuses permettant d'utiliser le cheval dans un cadre de thérapie.
Ce qui signifie, comme vous le soulignez, qu'il est plus pertinent pour vous de choisir une formation suivant vos critères personnels : durée en temps, investissement financier, programme, lieux, disponibilité des responsables pédagogiques, etc. Je crois en effet que nos formations répondent à des besoins et à des profils qui, même s'ils ont beaucoup de points communs, restent différents.

En ce qui concerne les différences, vous êtes sur le forum de la SFE aussi il m'est difficile d'être vraiment neutre (je vous invite donc à contacter la Fentac pour que vous puissiez avoir un autre point de vue), mais globalement on peut citer :
- la philosophie générale (qui est en effet plus tournée vers la psychomotricité et l'approche humaniste à la Fentac, et plus vers la psychologie et la psychothérapie à la SFE) ;
- la répartition horaire (davantage de stages obligatoires sur les 600 heures de la Fentac, davantage d'enseignements sur les 600 heures de la SFE) ;
- l'organisation et la durée de formation (12 semaines regroupant des étudiants de tous les niveaux et sur 3 ans à la Fentac, 1 week-end par mois pendant 2 ans avec des sessions d'étudiants commençant et terminant leur formation en même temps à la SFE) ;
- les programmes de formation (qui n'abordent pas les mêmes thèmes et ne consacrent pas le même temps aux thèmes communs) ;
- la qualité des lieux de formation, des responsables et des formateurs (formation théorique en salle de ville avec pratique en centre équestre et gestion associative bénévole à la Fentac, formation presque exclusivement en centre équestre et gestion par une équipe de formateurs et de responsables professionnels à la SFE), qui explique en partie la différence de tarifs ;
- les conditions d'entrée (sur inscription et attente de place disponible à la Fentac, sur dossier de candidature et entretien pour une entrée en mars ou septembre à la SFE) ainsi que les profils admissibles (les profils sont plus homogènes à la Fentac, et plus diversifiés à la SFE) ;
- les conditions de validation des formations (sur assiduité et soutenance de mémoire à la Fentac, sur assiduité, examen, contrôle continu, rapport de stage et soutenance de mémoire à la SFE) ;
- le suivi post-formation (non précisé par la Fentac, avec 3 séances de supervision et 1 an d'adhésion au réseau comprenant assistance et audit dans le montage et la réalisation du projet à la SFE) ;
- les parchemins de validation (un diplôme Fentac + 1 attestation de fin de formation de l'AFPUP à la Fentac, un diplôme d'équithérapeute à la SFE).

Dans tous les cas, réaliser une formation d'équithérapeute ou de thérapeute avec le cheval demande un engagement personnel, financier mais aussi professionnel important et relativement long (sur 2 à 3 années). Ce que vous aborderez et vivrez en formation détermine aussi, en partie du moins, la façon dont vous exercerez ultérieurement. C'est pourquoi je pense qu'il est très important de prendre un temps de réflexion avant de choisir une formation, réflexion qui doit vous amener à prédéfinir votre projet professionnel, à faire le point notamment sur vos qualités actuelles et celles que vous souhaitez développer, vos goûts, vos disponibilités en temps, en budget, en déplacements et en durée. Suivant ces points, vous aurez les principaux éléments pour faire un choix de formation qui vous sera le plus utile.

Je vous invite aussi à consulter cet article :
http://www.mediation-animale.org/a-propos-des-formations/

Bien cordialement.


Dernière édition par N- le Lun Juin 20, 2011 17:53; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Benedicte
Membre honoris clausa


Inscrit le: 11 Mar 2009
Messages: 101
Localisation: montpellier

MessagePosté le: Lun Mar 14, 2011 22:47    Sujet du message: Répondre en citant

Je viens de terminer la formation SFE. Je ne peux nullement parler de la FENTAC. En ts cas en ce qui concerne la formation q je viens de faire j'en suis pleinement satisfaite. C est une formation tres sérieuse.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
N-
Administrateur


Inscrit le: 07 Fév 2006
Messages: 755
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar Mar 15, 2011 11:03    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Bénédicte, c'est très touchant de lire ce message.

Mais pour le fond de la question, je pense que Cocobanana cherche surtout des points de comparaison pour éclairer sa décision : j'imagine que personne ne remet en cause l'intérêt et le sérieux ni de la formation Fentac, ni de la formation SFE, de même qu'on pourrait sans doute trouver des diplômés plus ou moins satisfaits des 2 côtés.

Il n'est pas évident d'arrêter un choix d'orientation, surtout pour les jeunes professionnels qui n'ont pas encore d'expérience ni de recul sur le métier pour savoir ce qui est susceptible de les intéresser, et qui n'ont pas tous les éléments pour savoir comment ils se situent parmi les grand courants de notre branche.

D'où ma réponse : les 2 options sont tout à fait recommandables, mais prenez le temps dont vous avez besoin pour savoir laquelle vous correspond le mieux.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Benedicte
Membre honoris clausa


Inscrit le: 11 Mar 2009
Messages: 101
Localisation: montpellier

MessagePosté le: Mar Mar 15, 2011 15:27    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis tout à fait d' accord avec toi Nicolas
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
cocobanana
Membre honoris clausa


Inscrit le: 13 Mar 2011
Messages: 5

MessagePosté le: Lun Juin 20, 2011 15:59    Sujet du message: Répondre en citant

Merci beaucoup N, pour votre réponse, vous avez éclairé ma lanterne !

Vous aviez très bien compris ma demande, je voulais pouvoir comparer les deux formations.
Je n'ai pas encore fait de choix et j'ai encore du temps devant pour me décider!

Comme vous l'avez dit il est très important de choisir avec soin sa formation, c'est pour çela que je prends mon temps.

Je suis tombée sur une brochure qui propose la formation d'équicien ... J'ai l'impression que cette formation est plus tournée sur le Handicap.

Les pré-requis au niveau professionel m'ont l'air moins "souples" que ceux de la FSE. Is demandent une expérience d'au minimum 5 ans dans le domaine médico-social. Il me semble que la SFE ne demande pas explicitement ce nombre d'années d'expérience. L'étude du dossier prévaut-elle sur l'expérience du CV ?

Porriez-vous me définir les différences entre le métier d'équithérapeute et celui d'equicien ?

J'ai lu dans votrz article que certaines formations étaient peu recommandées ... Pourriez-vous m'en donner la liste par message privé ?
Je ne voudrais pas faire une formation inintéressante ... J'ai pour soucis d'effectuer mon travail du mieux que je peux.

Je vous remercie d'avance.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
N-
Administrateur


Inscrit le: 07 Fév 2006
Messages: 755
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun Juin 20, 2011 17:50    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir,

Concernant l'admissibilité, elle se passe de la manière suivante à la SFE :

1/ examen du dossier papier : la Commission vérifie que le dossier de candidature est complet, et que le candidat ait un profil conforme aux conditions d'admission fixées (http://sfequitherapie.free.fr/spip.php?article2). Si c'est le cas, la Commission valide le dossier, éventuellement avec certaines questions ou réserves suivant le projet, les motivations et/ou le parcours.

2/ entretien : les candidats retenus sont invités à un entretien individuel, au cours duquel les motivations, la connaissance du métier et de la formation, et le projet sont discutés. Suite à l'ensemble des entretiens, la Commission classe les dossiers retenus d'après la qualité du dossier papier et l'appréciation de l'entretien. Selon le nombre de places ouvertes (entre 12 et 15), les candidats sont alors placés sur liste principale ou liste d'attente.

De cette procédure, l'expérience n'est pas un critère déterminant, ce qui permet à de jeunes professionnels ou à des étudiants motivés d'accéder à la formation et de démarrer plus rapidement leur activité d'équithérapie.
Mais l'expérience reste un critère susceptible de départager 2 profils similaires suite aux entretiens, au moment du classement.
D'autre part la procédure et les conditions d'admission font aussi que des profils peu typiques (professionnels médico-sociaux expérimentés mais non diplômés ou peu formés, bénévoles très expérimentés...) peuvent accéder à l'entretien et avoir leur chance d'entrer en formation si leur projet et leur motivation réussissent à convaincre la Commission.


Concernant le métier d'équicien, il a été créé en juin 2010 par Isabelle Claude et la FNHC, qui ont aussi créé au même moment un syndicat pour défendre ce métier, et une formation pour y préparer (formation venant remplacer la formation handicheval en 3 niveaux). L'ensemble des clarifications et garanties nécessaires à sa bonne définition et à sa bonne compréhension ne nous ont pour l'heure pas été apportées.
Il nous est donc encore difficile de nous prononcer précisément sur la distinction entre équithérapeute et équicien, si ce n'est au travers de la définition proposée par Isabelle Claude qui tend à montrer que les équiciens ne mènent pas nécessairement des actions de soin (contrairement aux équithérapeutes), mais plus globalement toute action prenant en compte ou accompagnant des personnes handicapées ou souffrantes par le moyen du cheval.
Dans la logique de certification lancée par la FNHC, il semble donc que l'équicien soit davantage considéré comme un responsable d'activités diverses médiatisées par le cheval, là où l'équithérapeute tel que nous le définissons dans nos référentiels est un professionnel autonome assurant un soin psychique médiatisé par le cheval.


Enfin nous ne dressons pas de liste des formations que nous jugeons peu recommandables ou inquiétantes.
Toutefois si cela peut clarifier notre position, nous pensons que les formations proposées par la FNHC, si elles ne sont pas suffisantes pour former des thérapeutes (ce qu'elles ne prétendent pas, par ailleurs), sont cohérentes et adaptées pour répondre aux objectifs qu'elles se fixent. Nous ne pouvons que les recommander aux porteurs de projets qui se retrouvent dans leurs contenus et objets.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
cocobanana
Membre honoris clausa


Inscrit le: 13 Mar 2011
Messages: 5

MessagePosté le: Lun Juin 20, 2011 21:42    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir,

Merci pour votre réponse claire et concise.

Je trouve que vos modalités d'admission sont intéressantes car elles reposent sur une analyse précise des candidatures.

Concernant le projet qu'il faut présenter, qu'en attendez-vous ?
Je trouve que ce peut être compliquer d'élaborer un projet précis avant d'entrer en formation. En effet, la formation permet de faire évoluer nos compétences, nos représentations et nos envies. Le projet de fin de formation peut être très différent de celui que l'on a à l'entrée.

Concernant les étudiants, il faut attendre l'obtention du diplôme pour se présenter en commission non ? Par exemple, je suis en formation d'assistante sociale, je ne peux pas m'inscrire en formation à la FSE avant de l'avoir obtenu non ?

Je ne sais pas si j'ai bien compris, mais j'ai l'impression que l'équithérapeute peut travailler sur le soin et la relation d'aide, alors que l'équicien ne peut travailler qu'avec la relation d'aide.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
N-
Administrateur


Inscrit le: 07 Fév 2006
Messages: 755
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun Juin 20, 2011 23:25    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir,

Concernant le projet, nous attendons surtout un projet authentique et réaliste, qui tienne compte du profil, des moyens et des motivations du candidat. En fait, surtout un projet mature et pas nécessairement un projet mûr.
Nous apprécions moins les projets pharanoniques irréalistes, ou par exemple les projets "verts" qui se bornent à des banalités type "associer ma passion du cheval à mon intérêt pour le handicap", qui peuvent dénoter un manque de connaissance de soi et/ou de la profession.
Tout en restant conscients qu'une formation est aussi (pour ne pas dire surtout) un temps de construction de son projet, nous pensons toutefois qu'il est indispensable d'avoir déjà réfléchi un minimum à ce que l'on compte faire de la formation avant d'y entrer, car c'est aussi un point de motivation important.

Pour les ASS, les candidats sont en effet admissibles à partir de l'obtention du DEASS.

Enfin je vous rejoins sur la distinction entre équicien et équithérapeute, le soin et la thérapie étant pour nous une sous-catégorie du grand domaine de la relation d'aide. Je ne doute pas qu'il y a ou qu'il y aura des équiciens thérapeutes, toutefois je pense que c'est leur formation initiale qui les cautionnera dans ce "statut" de thérapeute et non la formation d'équicien. C'est pourquoi nous pensons que les formations de la FNHC sont des formations plus généralistes que celles de la Fentac ou de la SFE.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum francophone de l'équithérapie Index du Forum -> Questions / réponses Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous pouvez poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Vers le site de la Société française d'équithérapie - SFE