Forum francophone de l'équithérapie Index du Forum Forum francophone de l'équithérapie
Société Française d'Equithérapie - SFE
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

relation homme cheval et bénéfices thérapeutiques

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum francophone de l'équithérapie Index du Forum -> Zone libre
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
robert
Invité





MessagePosté le: Sam Mar 04, 2006 23:36    Sujet du message: relation homme cheval et bénéfices thérapeutiques Répondre en citant

l'explication du bénéfice thérapeutique de la pratique équestre et de l'approche des chevaux reste cloisonnée par des raisonnements qui bien
que très éllaborés ne prennent pas toujours en compte le système ecologique que représente le couple cavalier cheval dans son environnement . A mon sens les termes équithérapies ou hippothérapies sont des orientations qui évacuent la recherche des causes des vertus thérapeutiques supposées des pratiques équestres .
Ces causes sont à rechercher dans un approfondissement du rapport homme cheval sur les bases de la relation prédateurs proie ( même si il est vrai comme l'explique
M Barrey que ce schéma est réducteur ) Il pourrait s'agir il me semble d'un effet de feed back , c'est à dire d'un ressenti de l'homme en présence d'un animal qui dans un système archaique , préalablement à la domestcation et a son éducation a pour réaction la fuite et la curiosité et qui pour l'occasion est même capable de recréer les conditions du holding de Winnicot .
Revenir en haut de page
N-
Administrateur


Inscrit le: 07 Fév 2006
Messages: 755
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun Mar 06, 2006 21:08    Sujet du message: Répondre en citant

L'état actuel des connaissances relatives à l'équithérapie tend plutôt à montrer que les bénéfices thérapeutiques liés à cette forme de prise en charge ne découlent pas tant de la présence du cheval que de ce qui en est fait par le thérapeute.

Je pense que, comme dans toute thérapie à proprement parler, c'est de l'organisation faite par l'humain (essentiellement d'une manière dialectique) d'un matériel issu du Réél (au sens lacanien, c'est-à-dire déstructuré et vide de sens a priori) que s'ouvrent les portes propres au changement, à la compréhension, et à la diminution de l'angoisse.

Ma conceptualisation, que je vous accorde assez élaborée, ne méprise pas pour autant la place très particulière qu'occupe le cheval, ce qu'il renvoie, et ce qu'il est dans la dialectique triple qui s'instaure entre lui, le patient et le thérapeute. Ces feed-back sont même ce qui fonde la particularité de l'équithérapie, car le matériel à organiser est, comme vous le soulignez justement, archaïque, propice à la régression, et une base de reconstruction d'une richesse rare.

La réduction aux schèmes d'action de proie ou de prédation nous ferait passer à côté d'élaborations plus fines, qui vont bien au-delà du collage de données éthologiques à des situations trop complexes pour être schématisées.
Je crois sincèrement que ce n'est pas le cheval en-soi qui est thérapeute, mais bien celui qui aménage le cadre de façon à permettre l'émergence d'effets thérapeutiques.


Dernière édition par N- le Lun Mar 13, 2006 10:48; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
latrace



Inscrit le: 04 Mar 2006
Messages: 1
Localisation: auvergne

MessagePosté le: Sam Mar 11, 2006 16:15    Sujet du message: relation homme cheval et bénéfices thérapeutiques Répondre en citant

merci de votre réponse , cette question de recherche est en effet très vaste quant aux champs auxquels elle renvoie . L'origine de mon intérêt pour cette recherche est dictée bien entendu par la mise en oeuvre d'actions thérapeutiques . Je conçois d'ailleurs très bien que la psychotérapie puisse être facilitée par le cheval, encore faut il à mon avis à défaut d'une approche scientidfique, resitueur la dimension relationnelle au sens large
du sujet et du cheval. Il va s"en dire que l'organisateur , le tiers a toute sa place dans la prise en compte de cette environnement . La finalité de ma démarche étant pour ma part à cette place de tiers , est de coller au plus près du besoin du patient . Je ne suis en effet pas psychotérapeute
mais dans le cadre d'une prise en charge c'est l'effet cheval qu'il me revient de doser en fonction de l'objectif que je souhaite proposer . La régulation de la tonicité du cheval déclenché par des stimulations plus ou moins actives par le thérapeute ou le cavalier lui même est de nature
à placer par exemple le sujet dans une alternance d'agir ou de subir .............
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum francophone de l'équithérapie Index du Forum -> Zone libre Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous pouvez poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Vers le site de la Société française d'équithérapie - SFE