Forum francophone de l'équithérapie Index du Forum Forum francophone de l'équithérapie
Société Française d'Equithérapie - SFE
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

TFE sur l'équithérapie et les autistes

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum francophone de l'équithérapie Index du Forum -> Questions / réponses
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
pouyette
Invité





MessagePosté le: Sam Avr 12, 2008 12:44    Sujet du message: TFE sur l'équithérapie et les autistes Répondre en citant

bonjour, je fais mon mémoire sur l'équithérapie et les enfants autistes. Le thème a été validé. En résumé , ma situation d'appel parle d'un efant qui ne veut pas dire le mot "pain" lors du repas thérapeutique mais qui lors d'une séance d'équithérapie donne du pain à son poney et dit le mot.
Après le questionnement, je vais m'axer sur "en quoi la posture du soignant lors de l'équithérapie, permet-elle une meilleure prise en charge dans le quotidien de l'enfant autiste en HDJ?" Je compte choisir comme posture : l'observation du soignant.
Le soucis c'est que ma prof m'a demandé de décrire les différentes postures du soignantes, j'ai trouvé l'écoute, l'observation, la posture verbale et la paraverbale. Mais j'aimerai trouver quelqu'un qui a trvaillé dessus, un peu comme les attitudes de Porter et trouver d'autres postures.
En plus je galère a trouver des trucs valables sur l'observation et l'écoute.
Voila si quelqu'un peut m'aider.
Revenir en haut de page
N-
Administrateur


Inscrit le: 07 Fév 2006
Messages: 755
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun Avr 14, 2008 08:46    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,

N'étant pas IDE, je ne puis beaucoup vous aider quant aux positionnements spécifiques à l'IDE, toutefois, puisque vous évoquez Porter, peut-être pourrez-vous trouver un peu d'inspiration au travers de la théorie des discours, développée par Foucault et largement diffusée par Lacan. Quelques idées théoriques à ce sujet par ici :
http://pagesperso-orange.fr/marxiens/philo/4discour.htm

Sinon une toute petite remarque quant à votre situation de départ : je ne saurais trop vous inviter à considérer l'autisme comme un trouble instrumental (difficultés à articuler, à communiquer, à trouver un mot sur demande) plutôt que comme un trouble caractériel (mauvaise volonté, absence d'envie de parler, refus de dire un mot sur commande). Je crois qu'il serait dans votre intérêt de soignant de considérer plutôt que cet enfant ne peut pas dire certains mots dans certaines situations, plutôt que de conclure que l'enfant ne veut pas le dire.
L'un des intérêts de l'équithérapie est de favoriser l'expression (verbale et non verbale) en raison de la situation de communication qui est extrêmement concrète et pragmatique, autrement dit qui aide à comprendre ce qu'on dit, demande, veut, etc. alors que dans beaucoup de situations quotidiennes, la situation de communication est abstraite et repose essentiellement sur la compréhension de l'environnement social et du contexte verbal.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Calamity
Modérateur


Inscrit le: 09 Fév 2006
Messages: 77
Localisation: Midi-pyrénées

MessagePosté le: Mer Avr 23, 2008 11:56    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,

Bravo pour avoir fait valider un thème autour de l'équithérapie.. j'epsère que cela servira d'exemple à tous ceux et celles qui en ont envie.

Pour commencer, je plussoie N- quant à sa reflexion sur l'autisme et l'utilisation du veut/peut. Dans votre cadre conceptuel, vous aurez à décrire les troubles envahissants du développement dont l'autisme fait partie. Notez bien que ce terme est de moins en moins utilisé de nos jours car sa vulgarisation a provoqué bien des dégats...

Pour ce qui est de votre réflexion sur la posture, dans le domaine de l'observation du soignant, je pense qu'un axe de travail pourrait être : "Se penser comme un outil de soin", développer la compétence à recevoir les
comportements / symptômes du patient, décoder les manifestations présentées par l’état du patient et devenir un lien entre ce qui se passe pendant la séance d'équithérapie et le vécu de l'HDJ.

Votre sujet s'articule autour du pain ou du mot pain ??? qu'est ce que cela signifie pour le patient ? dans son vécu à la maison ? à l'HDJ ? au centre équestre ? Quel lien faites vous dans votre attitude face à cela

Quant aux postures, existe-t-il des postures du soignant et des postures soignantes ???

Comme je ne connais pas votre base de travail au niveau équithérapie, je m'arrête là avec mes questions. le plus difficile dans le TFE étant d'écarter les questions trop vastes pour se concentrer autour de la question Shocked

je suis horrible Wink mais à votre disposition pour continuer à réfléchir

Amicalement
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum francophone de l'équithérapie Index du Forum -> Questions / réponses Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous pouvez poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Vers le site de la Société française d'équithérapie - SFE