Auteur Message
N-
MessagePosté le: Ven Mar 17, 2006 20:23    Sujet du message:

Bonsoir Pauline,

Tout d'abord, je vous rappelle que l'équithérapie n'est pas un métier réglementé : aucune formation n'est obligatoire pour l'exercer.

Malgré celà, avoir certaines compétences parait indispensable, surtout lorsqu'on souhaite exercer auprès de personnes en grande difficulté avec lesquelles il est très facile de se tromper lourdement.

Il n'existe pas d'études toutes tracées pour devenir équithérapeute, mais plutôt une voie pour chacun en fonction de ses aspirations. Toutes les voies sérieuses passent par une formation spécialisée dans le soin médiatisé par l'animal.
Notez également qu'il existe différentes façons d'utiliser le cheval avec des personnes en difficulté, et pas uniquement le soin : d'autres pratiques (sport ou loisir notamment) ne requièrent pas des connaissances poussées dans le domaine du soin, mais davantage des connaissances dans le domaine de l'enseignement et des techniques équestres adaptées.
Toutefois, lorsque l'on désire pratiquer un soin, il parait évident qu'il faut connaître le soin.


L'une des conditions pour pouvoir entrer en formation à la SFE est de posséder un diplôme dans le domaine du soin ou de l'aide (un diplôme du domaine médico-social) de niveau minimal bac +2. Car le programme de formation est destiné à des personnes ayant déjà de bonnes bases théoriques et pratiques dans la relation d'aide.

Toutefois, pour répondre à Claire, il y a aussi des personnes n'ayant pas de diplôme niveau bac +2 (je pense en particulier aux AMP et aux AS) qui ont malgré tout reçu dans leur formation un contenu théorique de base indispensable à une spécialisation en équithérapie. Sur la base de leur expérience professionnelle, souvent très riche par leur contact privilégié avec les personnes en difficulté, ces personnes peuvent obtenir une dérogation à la règle du "niveau bac +2".
Mais en aucun cas nous n'acceptons en formation des personnes n'ayant pas de base théorique dans un domaine médico-social, car notre formation - qui est plus à voir comme une spécialisation - n'y est pas adaptée.


D'autres organismes proposent d'autres types de formations associant cheval et pathologie, notamment des formations à la pratique d'activités adaptées, à l'accompagnement de thérapeutes équestres, à l'initiation au sport adapté, etc.
Certaines de ces formatoins sont ouvertes à tous les publics et permettent, sans devenir soignant, de devenir un professionnel du handicap spécialiste de l'utilisation du cheval.
claire
MessagePosté le: Ven Mar 17, 2006 19:43    Sujet du message:

bonjour,
je suis dans le même cas que pauline et j'ai pu lire dans les conditions d'accès à la formation que "les candidats se trouvant dans une autre situation peuvent demander à être admis,sur examen de leurs acquis par l'expérience."
Est- ce que cela veut dire que si je trouve suffisament de stage dans se domaine je pourrait sur examen tenter la formation??
merci d'avance
claire
pauline
MessagePosté le: Ven Mar 17, 2006 14:08    Sujet du message: études/formation : que faire sans le bac

bonjour,
je sui bien interessée par l'équithérapie mais malheureusement je ne suis pas une personne très scolaire et je voudrais savoir si il existe une solution autre qu'un BAC pour pércer dans le métier??
J'éspère que quelqu'un sera apte à répondre a ma question....
merci d'avance
pauline

Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group