Auteur Message
hatchoum
MessagePosté le: Sam Oct 07, 2006 19:41    Sujet du message:

Merci pour ces réponses et merci pour le partage de cette expérience qui est vraiment très belle.
o'clock
MessagePosté le: Ven Oct 06, 2006 23:15    Sujet du message:

Bonsoir,
Je vous fais juste par de ma petite expérience! J'ai eu l'occasion de prendre en charge un adolescent souffrant d'épilepsie en équithérapie avec un double poney particulièrement affectueux. Cet enfant était malheureusement sujet à de nombreuses crises, relativement sévères doublées de pertes de connaissance. Je n'ai en effet jamais laissé cet enfant seul sur son cheval et suis toujours restée à proximité. On se rend compte des prémisses de l'arrivée d'une crise et il suffit de quelques secondes pour aider la personne à descendre du cheval. Pendant les crises, le poney venait toujours solliciter son petit cavalier couché dans le sable à tel point que rapidement c'est le poney qui me prévenait à l'avance du début d'une crise avant même que je puisse constater le moindre symptôme (il s'immobilisait et venait flairer le pied de son cavalier!).
Cependant N a raison de dire qu'il convient de savoir quels gestes adopter en cas de crise. Il est absolument nécessaire d'utiliser un cheval calme, affectueux, que l'on peut laisser en liberté avec son harnachement sans problème quand on doit faire face à une crise d'épilepsie chez une personne prise en charge en équithérapie.
A part cela, je ne vois aucun problème ni aucun risque à monter à cheval quand on souffre d'épilepsie.
N-
MessagePosté le: Ven Oct 06, 2006 19:35    Sujet du message:

Bonsoir,

Le degré de dangerosité de la situation à cheval est avant tout fonction du type d'épilepsie, de la fréquence des crises et de leur sévérité.
La contre-indication doit donc être établie par le médecin, qui est seul garant, au niveau des assurances, du fait que tel ou tel patient ne court pas un danger particulièrement important au cours des séances.

D'autre part, les activités que le thérapeute va inciter ou proposer pourront être adaptées en fonction de la sévérité de l'épilepsie.
Bien entendu, si le patient souffre toutes les heures de grandes crises généralisées avec pertes de connaissance et chute, il serait dangereux de le laisser seul à cheval en étant éloigné, mais il reste possible de travailler à pied ou de limiter la situation à cheval à quelques minutes avec l'accompagnement proche du thérapeute.
S'il s'agit de crises plus rares, partielles ou d'un patient ayant un traitement efficace, le risque est bien moindre et quelques précautions élémentaires peuvent suffire.

Il reste donc important que les thérapeutes soient formés, s'ils accueillent ce type de patients, aux conduites à tenir en cas de crise d'épilepsie.


Sur le fond, l'épilepsie n'est donc pas une contre-indication à l'équithérapie, qui n'implique pas obligatoirement la monte à cheval.
Mais celà reste une information importante qui doit faire l'objet d'un avis médical avant toute prise en charge, et bien entendu être communiquée au thérapeute.
hatchoum
MessagePosté le: Ven Oct 06, 2006 18:52    Sujet du message: épilepsie

Bonsoir,
Je souhaiterai savoir si l'épilepsie est une contre-indication pour monter sur un cheval. Par conséquence, il ne faudrait alors utiliser que le travail autour du cheval en thérapie...
Merci de votre réponse
Magali

Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group