Auteur Message
Sab
MessagePosté le: Ven Sep 15, 2006 20:22    Sujet du message: Merci

Bonjour,

Merci beaucoup pour votre réponse.
Je travaille dans le département de l'Indre et Loire et ne pense pas qu'il existe des structures consacrées à la thérapie équestre et visant des jeunes en difficultés sociales.
Je sais que certains équithérapeutes interviennent dans des centres équestres auprès d'un public ayant des handicaps.
Il existe j'imagine une possibilité pour qu'une fois formée, je pratique l'équithérapie de cette manière auprès du public que j'affectionne.
Quant à l'idée de monter une structure dédiée entièrement à la thérapie équestre pour ces jeunes, ce serait un doux rêve que les questions de financement et d'agrément viennent compromettrent. Bref, comme je n'ai aucune connaissance en ce domaine, je n'est aucune idée des démarches à suivre en la matière.
Si quelqu'un en sait plus sur le sujet! N'hésitez pas!
Thanks for your help!

A + Very Happy

Sab.
N-
MessagePosté le: Mer Sep 13, 2006 20:02    Sujet du message:

En effet, le filon "social" concernant l'équithérapie n'est pas le plus courant, mais il n'en demeure pas moins très intéressant et relativement bien développé.

L'encadrement par un équithérapeute permet notamment un travail important autour des notions d'insertion, de revalorisation, de reconstruction, de prise de repères et d'apprentissage "civique" de la vie.

Il existe plusiers types de structures liées à ce genre de missions, qui peuvent être des lieux d'accueil non-conventionnels ouverts à des jeunes en AEMO ou en placement par l'ASE.
Ce sont aussi des associations ou des libéraux travaillant en lien avec les administrations sociales et proposant un cadre socio-thérapeutique particulièrement adapté à ce type de prises en charge, soit par un travail régulier, soit par des stages para-professionnels, ou encore par des séjours.

L'encadrement est un peu différent de celui de la séance de thérapie "traditionnelle" (si tant est qu'on puisse considérer l'équithérapie comme une thérapie traditionnelle), mais le cheval reste malgré tout central en tant qu'objet de médiation, d'échange de soin, de parole, source de frustrations et de satisfactions, base d'un partage d'homme à cheval et d'homme à homme.


Maintenant comment faire...
Tout dépend de votre projet !
Mais il va de soi qu'une bonne connaissance et de bon contacts dans le monde social de votre région seront des atouts de taille.
Sab
MessagePosté le: Mer Sep 13, 2006 18:32    Sujet du message: Envie de se lancer

Bonjour,

tout comme Elsa je suis éducatrice spécialisée et je souhaiterais faire la formation d'équithérapeute.
Attachée au secteur de la protection de l'enfance, j'aimerais vivement pouvoir appliquer mes futures connaissances d'équithérapeute auprès d'enfants en difficultés relationnelles et psychologiques.
Je sais que cette application de l'équithérapie est moins "reconnue" que celle pour le handicap mais je reste persuadée de ses bienfaits sur ses enfants.
Actuellement référente à l'Aide Sociale à l'Enfance, je me demande comment faire concrètement pour me lancer une fois la formation faite.

Quelqu'un aurait-il des pistes?

Merci d'avance.

Sab. Very Happy

Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group